fbpx

Respiration en crawl : quel est le meilleur moment ?

La respiration en crawl est un élément crucial car c’est un moment où l’on sort la tête de l’eau pour reprendre son air. Cela implique que tu vas créer plus de résistances. Donc ce moment doit être très court et surtout bien coordonné.

Comment bien intégrer ma respiration en crawl ?

Ta respiration doit venir s’intégrer dans ta nage pour perdre le moins de vitesse possible. Tu dois donc toujours être à la recherche d’hydrodynamisme. L’inspiration doit être réalisée dans une harmonie parfaite avec le roulis des épaules et le haut du corps. La tête n’a pas à se relever sinon tes jambes et ton bassin vont couler. 

Il faut que tu arrives à accompagner ton roulis avec ta tête pour qu’elle puisse rester assez proche de ton épaule. Grâce à ce positionnement, tu perdras moins de vitesse et tu limiteras les résistances. Ton visage va juste regarder ton épaule avec un oeil qui reste sous l’eau.

Astuce : pour faire une bonne inspiration, pense juste à lever le menton. Essaye de te faire filmer si tu le peux afin de pouvoir vérifier que ta respiration est bien faite dans le creux de la vague que tu crées.

Comment être bien efficace après avoir intégré sa respiration dans son roulis ?

Après l’apprentissage et la maîtrise du roulis, tu vas chercher à t’améliorer et être le plus performant possible dans cette phase. Tu peux essayer de faire des inspirations plus rapides. 

Pour être plus rapide, inspire au moment où le bras avant s’allonge et avant de commencer à appuyer sur l’eau pour avoir les bénéfices de la poussée. De plus, le second avantage est que l’épaule provoque peu de résistances. 

En terme d’expiration, je le répète mais il faut bien expirer tout son air pour que les poumons se remplissent plus rapidement.

Quelles sont mes recommandations pour améliorer ta respiration en crawl ?

  1. Allonge  le bras sur l’eau. Nage en semi-rattrapé. Ton bras s’allonge devant et l’autre est encore devant ta tête. Cela va provoquer une augmentation la durée durant laquelle tu es totalement allongé sur l’eau.
  2. Colle ton épaule au bord du menton lorsque le bras est tendu devant. La souplesse de l’épaule permet de la placer sous le menton. Cela va créer moins de résistances. Il faut réduire au maximum l’espace entre l’épaule et le visage
  3. Inspire un peu plus tard. De base, le nageur inspire une fois que la main avant démarre sa poussée. A ce moment, ton épaule seras pas au point le plus haut dans le roulis. Attends légèrement pour optimiser le roulis et  la vague.  Pense à bien garder la tête proche de l’épaule sous-marine.
  4. Prends  ton inspiration durant le retour de l’épaule.  Le meilleur moment pour inspirer est lorsque le bras fait le trajet d’avant en arrière. La tête reste proche de l’épaule à ce moment.
  5. Garde  la moitié du visage sous l’eau. Incline un petit peu la tête vers le fond quand tu vas prendre ton inspiration. La bouche sera bien dégagée et ta tête restera bien dans la vague

Je te donne deux exercices de sensation : 

  • Respiration 1 temps donc à chaque mouvement
  • Dissociation bras et respiration

As-tu déjà eu des problèmes avec ta respiration en crawl ? Que penses-tu de cet email ? Laisse-moi un commentaire ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page