Astier Nicolas sur terrain d'entraînement

Comment bien assouplir son cheval

Bien assouplir ton cheval est fondamental, peu importe ta discipline.

Les différents exercices pour assouplir son cheval

Pour bien assouplir ton cheval tu peux déjà commencer par le faire marcher. De dix à vingt minutes selon les chevaux pour bien l’échauffer. Ensuite, commence par le faire galoper tête en bas. Reste en suspension pour lui faire la vie facile au début et laisser ses muscles se mettre en place sans effort. Cela lui permet d’étirer toute sa ligne du dessus. Tu peux ensuite le faire trotter. Essaye de lui faire faire trot très rythmé, très relax, avec pourquoi pas une cession afin qu’il allonge son encolure. Une fois que tu as bien assoupli son dos, tu peux te concentrer sur les flexions. Au pas commence déjà par le bouger un peu dans tous les sens. Vérifie qu’il se ploie autour de tes jambes. Déplace-le un peu latéralement. Il faut incurver ton cheval autour de ta jambe. Incurver, ce n’est pas uniquement plier le cou par rapport au reste du corps. Il faut que le cheval décrive un arc de cercle tout au long de son rachis c’est-à-dire des oreilles à la queue. L’incurvation se fait donc autour de la jambe et non autour de la main. Il faut que ce soit un arrondi du corps ; sentir le cheval qui se dénoue au fur et à mesure de la séance. 

Tu peux enfin passer aux étirements. Commence par faire une grande cession à la jambe à travers tout le manège, puis tu peux enchainer sur du galop à faux. Pour le galop à faux, garde bien ta flexion. Pour lui indiquer que tu veux rester sur le pied droit par exemple, garde une petite flexion à droite, légère. Le galop à faux est un bon exercice parce que cela étire le côté extérieur. C’est un assouplissement longitudinal assez utile. Le côté droit du cheval est obligé de couvrir plus de terrain. Ce n’est pas naturel donc le cheval fait un vrai effort. Il faut travailler les deux côtés, mais commence toujours par le côté facile. Il faut entraîner ton cheval dans le bon sens,  pas juste le contraindre mais le convaincre de l’utilité de ce que tu lui fais faire.

De temps en temps ton cheval va demander de mettre quasiment le nez sur le sable. Cela peut être au milieu d’un travail intensif ou d’un stretching. Je te conseille de le laisser faire, car c’est normal, ton cheval a parfois besoin de tout relâcher. Et c’est très bien de terminer la séance comme ça. Assouplir son cheval c’est tout simplement assouplir son athlète. Je te conseille de faire ce travail environ deux fois par semaine.

Pour en apprendre plus, fais un tour sur le site de la FFE, ou va voir mon article pour apprendre à bien compter les foulées de ton cheval 😉

Penses-tu à assouplir régulièrement ton cheval ? Laisse-moi un commentaire. 

22 réflexions sur “Comment bien assouplir son cheval”

    1. Petit question j’ai mon jeune cheval qui depuis quelque jours se braque dès que je veux qu’il se tienne droit car il a l’arrière qui part dans un sens et l’avant main dans l’autre, si j’essaie de l’incurver part moment il se braque fort à tirer et se mettre debout… il peut-être aussi parfois très froid à la jambe comme très sensible!! Gros caractère
      Si je peux avoir quelques conseils sa m’aiderai beaucoup,
      Merci d’avance 😊

  1. Virginie Charrieras

    Bonjour
    Merci beaucoup pour tout ses conseils ils nous sont très utiles vu que nous envisageons prochainement l’achat d’un cheval pour notre fille qui pratique l’équitation depuis l’âge de 4 ans et qui aujourd’hui en a 18, elle a choisi de joindre son plaisir de monter et l’amour pour les chevaux de faire un métier ou elle aura la chance d’allier les deux.
    Tout ce que vous partagez ne pourra que l’aider à mieux comprendre et être encore plus à l’écoute, prendre soin de son cheval qui sera son binôme pour l’avenir. Merci encore.

  2. Bonjour,
    En effet, je commence ma séance toujours par marcher tête en bas. Ensuite suivant comment est ma jument, je trotte en lui laissant une descente l’encolure et la même chose au galop.
    Puis je reprends le pas et je commence à travailler , ensuite au trot et palop. Je finis ma séance au trop en descente d’encolure et au pas .Je fais voir ma jument à l’osteo et il me dit que je la travaille dans le bon sens . Je suis très à l’écoute de ma jument, elle me le rends bien en concours. Merci de relire.

    1. Super ! Merci pour ces precieux conseils qui je suis sûre vont faire du bien à ma jument. J’ai toujours fait attention au temps de pas au debut et à l’extension d’encolure en fin de séance mais lorsqu’il s’agit d’en faire une seance entière, l’ordre des exercices et le choix était difficile. Ça va nous faire un bien fou !

  3. Merci astier pour ce mail il met beaucoup utile car mon cheval a besoin de s’assouplir.
    Et merci aussi pour les autre que conseille continue comme sa astier.
    Et je te dit bonne saison 2020.
    Merci bonne journée

  4. Merci pour ces conseils.
    As tu une astuce pour un cheval tres dur en bouche d’un coté? afin de l’assouplir et le détendre sans le braquer et réussir a l’avoir rond et souple ?
    merci.

    1. Bonjour
      Si ton cheval est plus dur en bouche d’un côté cedt qu’il contracte sa mâchoire et sans cette décontraction, impossible de travailler (serres fort les dents et tourne la tête… C’est très difficile)
      Je te conseille de commencer à pied à l’arrêt par faire tourner la tête de ton cheval en jouant avec le mors jusqu’à ce que tu sentes ton cheval mâcher son mors et qu’il pivote la tête facilement
      Ensuite monté, tu reproduis la même chose, peu importe la direction et où II va dans la carrière, tu cherches juste à le faire machouiller quand c’est fait, tu peux demander des trajectoires de +en + précises et entrer dans tes exercices mais dès lors qu’il se contracte, revenir sur cette cession de mâchoire pour repartir de + belle dans tes exercices
      Étapes par étape, ne pas hésiter à revenir en arrière pour bondir en avant.
      Courage et ça va aller pour la suite 👍

    2. J’ai oublié de rajouter que la dissimetrie peut venir du cavalier et que nous aussi nous devons nous faire soigner et suivre régulièrement si on veut avoir notre cheval symétrique

    3. Bonsoir Fanny,
      lorsque qu’un cheval est dissymétrique dans le contact on a souvent tendance a forcer sur le côté difficile. Je pense que au contraire il faut accentuer le travail du côté facile et amener progressivement de la souplesse sur le latéral plus rigide.
      Ensuite les meilleurs exercices pour assouplir un cheval restent le travail de côté ( travail latéral ) avec les cessions a la jambe comme exercice de base.
      Tu peux démarrer en cession et inverser le pli pour aller vers l’appuyer puis revenir dans le cession. C’est pas évident mais très efficace.
      Tu peux également sur la piste passer de l’épaule en dedans à la croupe au mur ou de la contre épaule en dedans à la tête au mur.

    4. Bocquet Laurence

      Bonjour,
      Ma jument a tendance à se durcir dans la bouche à gauche, et ça vient d’une très légère raideur dans le jarret du postérieur droit…
      Elle marque davantage cette dureté à main gauche.
      Pour l’obtenir agréable, souple et symétrique, je travaille l’incurvation très tôt dans le travail , en soutenant le poignet gauche, légèrement ouvert vers l’intérieur de la courbe: incurvation aux 3 allures, notamment sur des arcs de cercle, épaules en dedans, avec un fort engagement…et des changements de main très fréquents. Ça a pris quelques mois, mais maintenant elle est OK dès le début, ou au pire en 15 min…
      Attention, si ça ne s’améliore pas, ça peut aussi venir d’une douleur plus forte (même un abcès) .
      En espérant vous avoir aidé…

  5. Merci pour tous les articles très intéressants que je reçoit qui plus est régulièrement ! 😁 Ils sont tous aussi intéressants les uns que les autres 👍🏻👍🏻

  6. Merci Astier pour ce mail,
    Il reprend par ecrit la video que tu avais fait il y a quelques annees sur equidia et qui est dispo sur tou tube
    Une video d ailleur que j ai du regardrr 50x ..et que je regarderai encore, comme les autres d ailleurs
    Bien a toi

  7. Merci beaucoup

    je m’inspire de tous tes conseils, moi qui reprends l’équitation après 40 ans de stop.

    J’ai 58 ans et je viens de réaliser mon rêve d’enfant : avoir mon cheval.

    et quand je travaille seule, je m’inspire de tes préconisations, mon AQPS a besoin de se muscler.

    Merci pour tout et les excellentes vidéos sur le net

    roselyne

  8. Mail encore tres interessant et tres utiles. Quels genres d exercices peut on mettre en place pour un jeune cheval qui n a pas encore de notions de notions d epaules en dedans ou de travail au galop a faux?
    Merci

    1. Bonsoir Camille,
      il faut te servir du cercle.
      Par exemple tu fais un cercle de 10 mètre avec de l’incurvation et ensuite tu retourne sur la piste en te servant du cercle pour mettre un peu les épaules dedans. Des que çà devient difficile tu retournes sur le cercle et au fur et à mesure tu pourra le faire plus longtemps et avec de plus en plus d’angle.
      Ensuite pour le travail à faux, tu peux commencer par la ligne courbe. Tu fais une ligne courbe jusqu’à la ligne du quart et si cela se passe bien tu vas jusqu’à a ligne du milieu. Ensuite tu peux aller vers le demi cercle au contre galop, puis le cercle complet, puis la serpentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page