fbpx

Pointer à la pétanque : les bases techniques

Pointer à la pétanque est le fait de jouer une boule en essayant de se rapprocher le plus possible du bouchon. Cependant, il faut le faire dans un but précis et adapter sa technique pour être efficace.

Pourquoi pointer à la pétanque ?

Premièrement, tu vas pointer tenter de gagner un point. Ensuite, tu peux te retrouver en situation de construire le jeu pour faire jouer l’adversaire. En fin de partie, tu vas chercher à mettre plus de points en fin de mène. Enfin, si tu es mal embarqué dans ta mène, tu cherches à limiter les dégâts.

Comment pointer à la pétanque ?

Il existe plusieurs façons de pointer à la pétanque  :

Le glissé

En position accroupie, la boule va être lancée à moins de deux mètres du cercle près du sol. L’objectif est de la faire rouler jusqu’au bouchon. Elle est utilisée sur des terrains très lisses comme la terre battue, terre rouge compactée, goudron ou sur certains terrains très accidentés lorsque la technique de la portée est aléatoire. Par contre, il va falloir mettre plus de force sur le lancer.  

Niveau technique, il n’y a pas de mouvement très spécifique. Il faut bien évaluer la distance entre la donnée et le bouchon. Fixe bien le point d’impact de ta boule quand tu la lances. Le lâcher de la boule se fait bas en déroulant le poignet et les doigts rapidement.

La roulette

Elle se joue en position accroupie ou semi fléchi à environ deux mètres du cercle. Par rapport au glissé la trajectoire de la roulette est plus haute. Elle est utilisée sur les terrains lisses comme sableux, goudron avec gravier fin.

En terme de technique, c’est comme la précédente sauf que l’on prend la boule à pleine main.

La demie portée

En fonction de la distance, elle peut se jouer en position accroupie ou debout avec un contact au sol variant d’un mètre cinquante à trois mètres avec une trajectoire en cloche. Elle est utilisée sur des terrains accidentés, souple, gravillonneux, goudron souple sous soleil ou terrain humide. Il est très important de bien analyser sa donnée et tomber dedans pour bien réussir son coup pour pointer à la pétanque en demie portée. La trajectoire parabolique doit permettre à la boule de tomber le plus possible à la verticale pour se rapprocher du bouchon.

En position accroupie, le mouvement est ample et se poursuit jusqu’au niveau de la tête. Les fessiers sont décollés des talons .

Debout, tu as le choix de rester bien droit avec le pied d’appui devant l’autre (droit pour un droitier et gauche pour un gaucher) avec les genoux légèrement fléchis. La seconde technique est de fléchir légèrement le haut du corps tout en étant capable de garder l’équilibre. Si tu perds l’équilibre, tu risques de mordre le cercle lors du lancer suite à l’extension des jambes.

Pour les compétiteurs, c’est un coup indispensable pour pointer à la pétanque.

La portée

Contrairement à la demie portée, la portée est lancée plus près du bouchon (cinquante centimètres à un mètre) avec une trajectoire plus haute, plus parabolique pour qu’elle s’écrase au sol. Utilisée sur des terrains très accidentés, mous, mouillés, gravillonneux, elle est indispensable pour pointer à la pétanque.

La technique est la même que pour la demie portée. Par contre, l’extension du corps est plus dynamique. En position accroupie, tu peux aussi terminer ton geste sur la pointe des pieds.

Pour mieux pointer à la pétanque, les techniques précédentes vont te permettre de jouer des coups tactiques adaptés à la situation

Se mettre devant la boule

Comme son nom l’indique, c’est le fait de venir mettre sa boule devant celle de l’adversaire pour lui rendre la tâche plus difficile s’il souhaite tirer. Pour le réaliser, on utilise la portée ou demie portée avec une donnée de un ou deux mètres de la boule selon le terrain.

Jouer une boule ou le bouchon

Très utile pour rapprocher une boule en jeu du bouchon ou rapprocher le bouchon d’une ou plusieurs boules en jeu. Grâce à cette technique, tu pourras remporter plus de points ou enlever des points à l’adversaire. Il faut pointer un plus fort sachant que l’objectif est que ta boule lancée reste en jeu. Si tu as peur de tirer ou de casser le jeu en place, tu peux déplacer une boule en utilisant cette technique. 

Les coups à effets

Enfin, avec des boules qui gênent le jeu, tu vas chercher une donnée sur les côtés pour recentrer ta boule et éviter celles qui sont devant. Pour un droitier, la fin du geste se fera avec le pouce vers le bas pour effectuer un effet de droite à gauche. De gauche à droite, le pouce se retrouve vers le haut. Inversement pour un gaucher.

En conclusion, pour pointer à la pétanque, il est important de bien gérer ses coups tactiques pour ne pas se retrouver bloquer dans certaines situations.

As-tu déjà rencontré des problèmes pour pointer à la pétanque ? Laisse-moi un commentaire ici.

1 réflexion sur “Pointer à la pétanque : les bases techniques”

  1. Sabathé Jean-Louis

    Pour les effets c’est le contraire de ce qui indiqué dans l’article.
    Droitier effet droite gauche pouce vers le haut
    Gaucher effet gauche droite pousse vers le bas.
    Sans prétention aucune
    Cordialement
    Jean-Louis Sabathé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page