fbpx

Comment faire une bonne ondulation

Les ondulations sont une caractéristique des animaux marins, notamment du dauphin. On les utilise fréquemment : durant le papillon, les coulées d’après virage et les plongeons. Il est donc fondamental de bien maîtriser la phase d’ondulation pour pouvoir performer en natation.

Quelle est l’erreur la plus courante ?


​Inconsciemment, il est possible que tu réalises des battements même si ce n’est pas aussi flagrant qu’en crawl et en dos. Cela va créer des résistances et te fatiguer pendant ta nage. Il te faut impérativement corriger ce défaut si tu es concerné.

Comment utiliser son corps ?


​L’ondulation ne provient pas des jambes mais du bassinet implique l’ensemble du corps, des épaules aux chevilles. Les jambes sont symétriques et tendues mais sans blocage des genoux. Elles ne sont pas raides ni trop fléchis. Tu dois faire une extension des chevilles sans forcer. Attention, un mouvement d’ondulation n’est pas deux battements de jambes avec les pieds serrés. 

Quelles sont les étapes pour faire une ondulation ?


​Dans un premier temps, il est nécessaire de creuser le dos, ce qui ramènera tes jambes vers le haut. Ensuite, fait l’inverse, remonte le dos. Le bassin va déclencher l’action des jambes. Pour qu’elles soient optimales, maîtriser la coordination du mouvement du bassin et de la tête est important. Pour cela, il faut arriver à garder sa tête et ses épaules le plus fixe possible pour éviter de créer des résistances. En revanche, ton bassin doit bouger vite pour créer le mouvement tout en finissant avec le fouet des pieds qui vont te propulser.

Michael Phelps était un nageur incroyable lors des compétitions. Il profitait de son gabarit hors du commun (grand bras, long torse favorisant l’hydrodynamisme et chaussant du 47)  pour gagner du temps dans les virages et au départ. Il ressortait beaucoup plus loin et allait plus en profondeur que ses adversaires. En plus d’avoir un gabarit avantageux, il pouvait compter sur une grande souplesse.

Un exercice que je recommande pour améliorer tes ondulations : les bras le long du corps, inspire avant de basculer la tête (menton – poitrine) sous l’eau en commençant par le front. Quand ton corps est intégralement sous l’eau, redresse ta tête pour revenir à la surface. Si tu te sens à l’aise, essaye de faire des ondulations sous l’eau pour revenir à la surface.

D’ailleurs, vu que je n’étais pas très bon pour faire des ondulations en virage, j’essayais de revenir à la surface le plus tôt possible.

As-tu des difficultés avec tes ondulations ? Laisse-moi un commentaire

2 réflexions sur “Comment faire une bonne ondulation”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page